Fraternité d'Einsiedeln - Le grand théâtre du monde

 

 

Fraternité d’Einsiedeln : Elsa-Irène raconte son expérience de bénévole au « Welttheater d’Einsiedeln » cet été :

Longue tradition que ce « Grand théâtre du Monde » qui a lieu tous les 5-7 ans.

Cette année encore le spectacle en plein air a déployé toute sa force sur le parvis du monastère bénédictin. Défi relevé par le régisseur Beat Fäh et l’auteur Tim Krohn.

En 1635 « le Grand Théâtre du Monde », pièce de Don Pedro Calderon de la Barca, met en scène le monde, l’auteur, le mendiant, le roi, la beauté, le riche, la sagesse, le paysan et la mort. C’est l’histoire de chaque humain, de la naissance à la mort.

En 2013 le mendiant devient clochard, le roi président et la beauté se transforme en couple d’amoureux. Il y a une critique de la recherche d’une jeunesse éternelle, des efforts humains pour intervenir dans la création. Des questions se posent : « Qu’est-ce qui est permis à l’être humain ? » - « Veut-il prendre la place de Dieu ? »


Dans ce spectacle l’auteur, en l’occurrence Dieu, et le monde se rencontrent. Le parvis du monastère donne une dimension nouvelle à ce dialogue entre foi et théâtre. Au-delà de la représentation qui ravit l’oreille et l’œil, chacun est invité à la réflexion, à la discussion. Au quotidien j’ai pu le constater dans le village, que ce soit à la poste ou au supermarché : c’était le sujet de toutes les conversations !


Cliquer pour agrandir

En 1924, pour la première fois, le spectacle a eu lieu sur la grande place devant le couvent. Mais les origines de cette tradition remontent au 11e siècle. Déjà au Moyen-âge comédiens ambulants et représentations produites par les élèves de l’école du monastère se disputaient les faveurs du public.

Cliquer pour agrandir


Cette année, environ 600 bénévoles ont collaboré sur scène ou dans les coulisses.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir La majorité était d’Einsiedeln. J’ai été heureuse d’en faire partie comme ouvreuse. Pour ce service nous étions une équipe d’environ 60 personnes. Notre rôle étant d’accueillir les spectateurs, leur montrer les places (2'680 places et 41 représentations) et aider en cas de besoin.
Elsa-Irène et des collègues...

Le spectacle commençait à 20h. 45 avec la tombée de la nuit, souvent éclairée d’une lumière extraordinaire. C’était très sympathique d’accueillir les gens, jeunes et moins jeunes, familles et personnes seules. De très bonne humeur, avec de grands sacs, des couvertures…. Occasion pour moi de rencontrer presque chaque soir l’une ou l’autre amie de différents horizons.

J’ai beaucoup aimé cet engagement avec les gens du village. Par soirée nous étions une trentaine et toujours à deux. J’ai ainsi fait connaissance avec pas mal d’habitants d’Einsiedeln et aussi avec les acteurs. L’ambiance était empreinte de bienveillance et d’entraide, nous nous sentions la grande famille du « Welttheater 2013 » !

Cet été ensemble, au coude à coude, nous laisse un peu de nostalgie, mais il y a aussi le soulagement d’arriver au terme d’un engagement intense.
Cliquer pour agrandir
A quand le prochain « Welttheater » ?

Lien :
Welttheater (allemand)
                                 

Octobre 2013

retour

P. Sr Gertrud-Veronika P. Sr Gabrielle-Yvette P. Sr Magdalena-Michiyo P. Sr Maria de Lourdes P. Sr Luciana P. Sr Marjolaine P.Sr Maria de Lourdes P.Sr Gabrielle-Yvette P.Sr Gertrud-Veronika P.Sr Luciana P.Sr Magdalena-Michiyo P.Sr Marjolaine