La source - Petites Soeurs de Jésus

 

 

Cheminer vers Noël avec des textes de frère Charles et petite soeur Magdeleine

 

« Voici ce temps béni de l’Avent qui commence. Recueillement pendant ce mois qui nous sépare de Noël.

Quelle contemplation ! Emerveillé de ce Dieu invisible encore, mais si proche. Quelle attention de tous les instants à ce grand Dieu.…


  © Petites Soeurs de Jésus

… Faites-nous la grâce, ô Jésus, de marcher vers vous avec générosité.

Faites tout en nous, mon Dieu. Tout ce que nous devons avoir, donnez-le nous. Donnez-nous cet amour qui nous fait nous vider de tout et être plein de vous, y laissant la place tout entière pour vous, mon Seigneur et mon Dieu ". (Ch. de Foucauld - Méditation à Nazareth)

 

"La Vierge Marie, que le Seigneur a choisie pour être la mère de son Fils Bien-Aimé, est inséparable de cette période de l'Avent et pendant laquelle, tellement plus que nous, elle attendait Celui qui allait être le Sauveur du monde." (P.S. Magdeleine - Rome, 8 décembre 1976)
© Petites Soeurs de Jésus  

"Je voudrais tant que la Vierge donnant son tout petit Jésus au monde soit pour tous une vision de douceur et de paix, d'espérance et de joie."
© Petites Soeurs de Jésus

"Que l'amour remplisse vos coeurs.

Un immense amour pour tous les êtres, de toutes les races, de tous les continents, de toutes les religions...

Un immense amour aussi pour ceux qui oppriment et qui persécutent, parce qu'ils sont sous l'emprise du mal... car ils ne s'en sortiront jamais s'ils ne sont pas aimés. »
(P.S. Magdeleine)

 

Au bout de la nuit,
il n’y a pas de nuit, mais l’aurore.
Au bout de l’hiver,
il n’y a pas d’hiver, mais le printemps.
Au bout de la mort,
il n’y a pas la mort, mais la vie.
Au bout du désespoir,
il n’y a pas le désespoir, mais l’Espérance.
Au bout de l’humanité,
il n’y a pas l’homme, mais l’Homme-Dieu.

(Joseph Folliet).

retour