Rencontre - Petites Soeurs de Jésus 2018

 

 

Les petites soeurs de la Région en retraite en Belgique*
avril-mai 2018

Le cadre : l'abbaye bénédictine de Wavreumont

Un pays vallonné, très vert à l'est du pays. Il y a beaucoup de prairies avec des vaches blanches et noires et des forêts.

Les moines sont une quinzaine. On les voit travailler en dehors des offices, à la vaisselle, au potager, à l'accueil.

Le thème :

"Pour vivre la grâce de la rencontre aujourd'hui"

La retraite est animée par le Père David Glenday, religieux combonien, qui, à partir d'un texte d'évangile, tisse, avec profondeur et humour, différents visages de la "rencontre".

Quelques flashs parmi beaucoup d'autres :

La rencontre, c'est la vie de Dieu. Le Père cherche. Le Fils intercède. L'Esprit vient et nous introduit dans le cœur même de Dieu (voir l'icône de la Trinité)

Rencontre avec la miséricorde : c'est là que Dieu se manifeste! Si je ne fais pas l'expérience de la miséricorde, je ne fais pas l'expérience de Dieu!

D'où vient cette énergie qui me pousse vers l'autre (sortie de moi) ? De l'expérience de la miséricorde! La miséricorde me précède et me prépare la route. Sans le Seigneur qui enlève les pierres, je serais tombé bien plus souvent!

Invitation à prier les visages concrets de la miséricorde dans ma vie... Par exemple, la patience de Dieu, à travers la patience de mes sœurs envers moi.

Célébrer notre histoire, faire mémoire avec joie, paix, reconnaissance...

Célébrer la grâce de la rencontre, la goûter, la savourer!

De quelle(s) rencontre(s) je vis aujourd'hui?

Découvrir le désir de rencontre : «Il n'est pas bon que l'homme soit seul» ( Genèse 2, 18).

Comment je désire être rencontrée?

Notre vocation = être rencontre ! 

Les patiences de la rencontre :
Patience avec moi-même.
Patience avec mes distractions: ne pas les chasser, les décharger : «Déchargez-vous sur Dieu de tous vos soucis...» (1 Pierre 5,7)


Patience avec la Parole. Nous oublions. Jésus donne à l'Esprit mission de nous rappeler : "L'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit." (Jean 14, 26)

Noter les paroles que l'Esprit me rappelle régulièrement.

Etre attentive aux événements. Sensibilité. Un cœur à l'écoute. L'Esprit nous donne une nouvelle manière de lire les événements du passé. En chercher le sens = une prière active.

 


Être chrétien = être bon et contagieux de sa bonté !

En écho les paroles de frère Charles : "Mon apostolat doit être l’apostolat de la bonté. En me voyant, on doit se dire : "Puisque cet homme est si bon, sa religion doit être bonne." Et si l’on me demande pourquoi je suis doux et bon, je dois répondre : "Parce que je suis le serviteur d’un bien plus bon que moi. Si vous saviez combien est bon mon Maître Jésus."


* Plus de 35 petites soeurs de Belgique, Danemark, Finlande, Pays-Bas, Suède, Suisse.


Liens :
Abbaye de Wavreumont

Pères comboniens


Retourretour