Petites Soeurs de Jésus - rencontre en Suisse

 

 

Rencontre des petites soeurs de Suisse à Bex du 6 au 10 novembre 2019

  «Dans le soleil ou le brouillard, il faut tracer jour après jour un chemin pour la bonne nouvelle»,
pour la JOIE et l'ESPÉRANCE

Un écho de ces journées :

Coloration biblique pour le premier jour... Chacune apporte un ou deux textes qui confortent notre espérance.

L'après-midi, petite sœur Françoise-Suzanne nous partage ses découvertes sur les 3 paraboles de la miséricorde (Luc 15) en s'arrêtant davantage sur la parabole de la drachme perdue.

Après un moment d'intériorisation, nous continuons en petits groupes à partir de 2 questions :

* Est-ce que j'ai la conviction que Dieu «me cherche jusqu'à ce qu'il me trouve» où que je sois, parce que j'ai «beaucoup de valeur» pour lui, et que cela suscite en moi la paix, la JOIE ?

 
* Est-ce que j'ai la conviction, face à toutes les souffrances du monde, que Jésus est venu chercher et sauver ce qui était perdu, et que cela fortifie mon ESPÉRANCE?  

Le samedi matin, Cathy Espy-Ruf, responsable de la pastorale de la santé à Genève et aumônière dans des maisons pour personnes âgées, vient nous parler de «la JOIE et l'ESPÉRANCE avec l'âge qui avance... Comment accompagner au mieux, quand je suis aussi fragile ?».
Elle sait nous captiver en suscitant notre réflexion et notre participation active....


La JOIE et l’ESPERANCE, ça se cultive.
Et la gratitude nous y aide :
* La gratitude est une prise de conscience qu’une partie du bonheur vient de nous-mêmes et aussi en dehors de nous-mêmes. Je me décentre, je dis merci et je mets mon regard sur ce qui est bon, beau et bien.

« Aujourd’hui est un beau jour pour être vivant. » (Rosette Poletti)

 

Le moment de fête traditionnel nous oriente aussi vers l'espérance et la nouveauté de vie : "Voici que je fais toutes choses nouvelles" (Apocalypse 21, 5)

 

 

retour