Famille Spirituelle de Charles de Foucauld

 

 

Rencontre de la Famille spirituelle Charles de Foucauld en Belgique

P. Sr Mia, de la fraternité d’Evere, Bruxelles, s’en fait l’écho :

Ce 10 juin 2019 nous sommes une cinquantaine de membres des différentes familles spirituelles de frère Charles réunies à Bruxelles, venant du nord et du sud du pays et même de la région germanophone.

Joie de ces retrouvailles annuelles.

Le Père Luc Putzeys, responsable des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) en Belgique parle de ce qui nous lie depuis le temps où les communautés des Pères Blancs étaient le point de chute de frère Charles en Algérie. Plus tard le Père Voillaume a séjourné chez eux, avant la fondation des petits frères de Jésus, et petite sœur Magdeleine, notre fondatrice, a fait son noviciat et ses premiers vœux chez les Sœurs Blanches à Alger.

Après l’apéro et le pique-nique, nous nous retrouvons en petits groupes.

A partir de deux témoignages : celui de Ventura, petit frère de Jésus qui vit en Algérie, et celui de Jean Pierre Schumacher, moine de Notre Dame de l’Atlas au Maroc, survivant de Tibhirine, nous échangeons autour des questions :

- Comment marchons-nous avec notre peuple au quotidien ?
- Comment, dans notre monde sécularisé, vivons-nous la petitesse et la perte de pouvoir de l’Eglise ?
- Que veut dire pour nous vivre ce mystère de la Visitation ?
 



La visitation de Marie à Elisabeth
(Luc 1, 39-56) a marqué profondément le vécu de frère Charles.

Dans une méditation (Nazareth, 14 mars 1898) il fait dire à Jésus : « À ceux qui n'ont pas reçu mission pour prêcher, je leur dis, [...] travaillez à la sanctification du monde, travaillez-y comme ma mère; sans parole, en silence, allez établir vos communautés au milieu de ceux qui m'ignorent : portez-y l'Évangile  [...] non en l'annonçant mais en le vivant … »

Ventura écrit sur le même thème : « Marie court à la montagne pour aider sa cousine Elisabeth… : amener Jésus aux autres sans parler, sans qu’ils le sachent, uniquement par notre simple présence ; se mettre en chemin pour rencontrer les laissés pour compte de notre société… « Dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous l’avez fait ! » (Matthieu 25, 40)

 
Photo:evangile-et-peinture.org

Nos partages, très vrais, tissent ensuite la prière d’intercession et d’action de grâce de l’Eucharistie finale.

retour