Une chapelle dédiée à saint Charles de Foucauld - Hongrie

 

 

P.S. Anne Christine, en Hongrie, nous fait le récit d’une belle histoire.

Le 8 juin, arrive à la fraternité de Budapest une demande du nouveau curé de Monor, ville où les petites sœurs ont vécu 6 ans, jusqu’à 2010.

Ayant appris que le Pape François a signé le décret de canonisation de Charles de Foucauld, il souhaite obtenir une relique pour la chapelle de Vasad, filiale de Monor : chapelle construite en 2007, consacrée au Sacré Cœur et placée sous le patronage de Charles de Foucauld. C’est là que nous aimons passer nos jours de désert dans une belle nature.
Chapelle de Saint Charles de Foucauld, Vasad, Hongrie

 

Et voilà que tout se déroule très vite : les petites sœurs de Rome font le nécessaire auprès du vice postulateur de frère Charles. Après un temps "sabbatique" à Tre Fontane, j’arrive à Budapest avec la relique le 2 juillet !

Sans tarder, elle est apportée au curé, le P. Urr Zsolt Ipoly, qui organise pour le 19 juillet déjà une messe à 17h., avec la télévision, en vue de solenniser l’installation de la relique dans la chapelle qui s’appellera dorénavant :

chapelle de Saint Charles de Foucauld.

Toute la famille spirituelle de frère Charles, avec tout son élan et son cœur organise les transports, prépare un moment convivial, etc.

Avant la messe, un de nos amis de Monor explique plein d’enthousiasme comment est né le projet puis la construction de cette chapelle.
« Lorsque les petites sœurs sont arrivées à Monor, il n’y avait pas encore cette chapelle, mais un groupe de prière avait le désir de se retrouver sur les ruines d’une chapelle aux environs du village de Vasad. Désir partagé par le curé de l’époque qui souhaitait la reconstruction d’une chapelle catholique. Il prit contact avec les responsables du village, en majorité de l’église réformée, qui donnèrent leur accord. Vus les moyens financiers difficiles, grâce à la maire du village, la commune donna un terrain de 1000m2 pour la construction.
Il y eut un concert de soutien dans l’église réformée de Vasad, geste à forte portée symbolique de la part des chrétiens réformés, qui sont majoritaires.

Le curé qui aimait beaucoup Charles de Foucauld proposa à deux jeunes artistes de Monor, Aniko Petho et Erzsebet Paljanos, de réaliser une fresque sur le mur du fond de la chapelle, en lien avec la vie de frère Charles et petite sœur Magdeleine.

Cliquer pour agrandir

Devant l'autel : frère Charles; à droite : petite soeur Magdeleine de Jésus

Elles sont venues souvent à la fraternité de Monor et à celle de Budapest pour se documenter sur nos deux fondateurs.

Pour la messe, la chapelle est pleine, les deux artistes présentes, l’une avec ses 3 enfants. Le désir de notre petit frère universel se réalise : amour entre tous les humains, protestants, catholiques, amis, paroissiens, membres de la municipalité, tous heureux d’être ensemble.

Le curé, le P. Ipoly explique le sens d’une relique :

«Chaque être humain a le désir de voir Dieu…nous avons maintenant un frère au ciel qui peut intercéder pour nous d’une manière toute spéciale. En ce village à majorité protestante, par notre présence catholique, nous témoignons qu’ensemble nous pouvons vivre dans la paix et la joie.

Nous pouvons être fiers que le petit village de Vasad ait reçu une relique de ce nouveau saint : Charles de Foucauld. Par sa vie silencieuse, sa prière, son travail, il a annoncé l’évangile comme Jean Baptiste ! Nous aussi dans ce lieu nous pouvons annoncer l’évangile. Que Vasad devienne une oasis pour chacun avec frère Charles comme compagnon."

Oui, nous sommes vraiment reconnaissantes qu’il y ait, en Hongrie, une chapelle dédiée à saint Charles de Foucauld !


Retourretour