Petites Soeurs de Jésus - Copenhague

 

 

Fraternité de Copenhague

La fraternité est dans le même quartier depuis 63 ans. Au fil du temps, le milieu est devenu multiculturel et les petites soeurs ont beaucoup de liens avec des personnes marquées par la marginalisation: maladies psychiques, chômage, isolement...

Quatre petites soeurs y vivent, de quatre nationalités : belge, danoise, française et suisse. 

 

Comme podologue, Johanne rejoint des personnes toxicomanes en travaillant dans une clinique de soins dans la rue. "Vivre là mon quotidien, dans la foi et portée par l'espérance que Dieu est proche de chacun, donne sens à ma vie".
Elisabeth-Françoise participe à un groupe d'une vingtaine de femmes pakistanaises.
Elles se retrouvent chaque semaine pour tricoter, faire à manger, aller dans des musées, etc... L'initiative de ce club est due à la commune de Copenhague, pour faciliter l'intégration. 
   

Des chrétiens et des musulmans se rencontrent pour dialoguer. Anna-Stephanie les rejoint pour des moments d'échange, de partage.
Dans une ville conçue pour les cyclistes, le vélo reste le transport le plus utilisé par les petites soeurs ! Ce qui permet de garder les liens avec les amis. A ce propos, P. Sr Magdeleine écrivait :

"Les contacts de la vie quotidienne te permettent de porter à tous ceux qui t’entourent, Jésus invisiblement présent en toi, comme le fit la Vierge de la Visitation."

Agnès, en tenue de cycliste  

retour

novembre 2016