Petites soeurs de Jésus - "J'étais prisonnier et tu est venu me voir"

 

 

"J'étais prisonnier et tu es venu me voir" (Matthieu 25, 36)

Anna-Stefanie Anna Stefanie, de Saint-Gall, vit à Copenhague depuis de longues années. Après avoir travaillé comme infirmière, elle est maintenant à la retraite. Un engagement qui lui tient fort à cœur est celui de visiteuse de prison.

Elle raconte :
La demande d’un pasteur, aumônier de prison, et le texte de l’évangile « J’étais en prison et tu m’as visité » (Matthieu 25, 36) m’ont amenée dans les prisons, pour des visites.

Les lundis matin, le pasteur vient à la chapelle de la fraternité où nous confions à Dieu les prisonniers, les gardiens et les rencontres du jour. Je donne mon temps et le souhait de mon cœur est qu’ils trouvent la vraie liberté.  Chapelle
  La chapelle de la fraternité

Un détenu qu’Anna Stefanie a rencontré, écrit des poèmes. Ces textes sont destinés à être chantés par la chorale, formée de gens actuellement en prison et d'anciens prisonniers. Ils animent le service religieux du dimanche à la prison et donnent parfois des concerts "dehors". C'est une expérience très forte pour eux et pour ceux qui les écoutent.

Voici deux poèmes traduits du danois.

Prison
 

La prison, vue d'avion

Dans le quartier multiculturel de Copenhague où la fraternité est insérée, le quotidien est fait du partage avec les voisins, les amis, parmi lesquels des sans-abris, des handicapés, des personnes qui se battent pour vivre.

  Le quartier où vivent les petites soeurs
Désir d’être une présence aimante, un cœur accueillant à tous et toutes. Avec des amies
 

Elisabeth-Françoise, Johanne-Marie, une amie, Anna-Stefanie

Quatre petites sœurs vivent là : Johanne-Marie, qui était au chômage a pu commencer une formation de podologue pour l’utiliser dans le milieu des sans-logis;  Elisabeth, plus particulièrement proche des handicapés dans le mouvement « Foi et lumière ».  Depuis quelques mois, il y a aussi Lysiane qui a trouvé un travail d’entretien dans une maison pour personnes âgées et pour alcooliques.
Les deux fraternités du Danemark : Copenhague et Om, sont reliées aux petites sœurs de Finlande, du Groenland et de Suède, ce qui représente 5 fraternités dans 4 pays avec 4 langues différentes, sur une grande étendue géographique. Plusieurs petites sœurs ont vécu dans différents pays et comprennent plus ou moins bien les autres langues scandinaves.

Le Danemark sur Wikipédia

Octobre 2008