Petites soeurs de Jésus - Temps de retraite

 


retour

Chaque petite soeur consacre
8-10 jours par année à un temps de retraite dans un lieu favorable.

Françoise, de Genève, l'a vécu cette année

ermitage de la fraternité de Vence dans un ermitage d'une fraternité au sud de la France.
Elle répond à quelques questions.

- Ce temps de silence et de prière qu’est-ce qu’il signifie pour toi ?

- C’est une temps « bienfaisant ». S’arrêter, arrêter l’ordinaire pour le silence et d’abord écouter la nature, les oiseaux et laisser la « pensée » se taire pour se rejoindre soi-même, la vie qui m’habite, rejoindre la Vie. C’est là que commence la prière : remonter à la source de la Vie qui coule en moi, dans le monde. La prière, ce n’est pas se tordre la cervelle pour trouver Dieu, mais plutôt se laisser trouver par lui.

- Dans ta vie quotidienne il y a déjà des moments de prière silencieuse (temps d’adoration, de méditation). Est-ce important de s’arrêter plus longuement à un moment de l’année et pourquoi ?

chapelle de l'ermitage - Les familles, les amoureux ne partent-ils pas ensemble, un peu loin de "l'ordinaire" pour vivre plus intensément leurs relations. S’arrêter plus longuement pour resserrer les liens avec Dieu, avec Jésus, pour moi c’est pareil. Avoir plus de temps pour le contempler, l’aimer et repartir comme un peu plus amoureuse de Dieu, de la Vie.


- Est-ce une expérience que tu aimerais prolonger ou, au contraire, que tu trouves difficile ?

- Je ne dirai pas une « expérience ». Mais on ne peut rester à la Source indéfiniment. La Source coule et le courant me ramène vers la vie de tous les jours avec un autre regard, une autre fraîcheur à vivre avec les autres.

A la fraternité de Genève, avec Françoise il y a Christine qui travaille dans une cafétéria et Maria-Carmen qui fait des ménages. A la maison, la porte et le coeur sont ouverts à celles et ceux qui viennent partager soucis et joies, prendre le café, un repas. Les échanges vont du matériel au spirituel ! 2 autres petites soeurs, Marie et Marie-Catherine, vivent dans une maison de personnes âgées.


Novembre 2006