Petites soeurs de Jésus - Avec les Aborigènes d'Australie

 


retour

Une visite de la fraternité de Tre Fontane, à Rome avec Hélène

Un « hameau » de baraquements en bois, au milieu d’eucalyptus : difficile d’imaginer que c’est la fraternité générale des petites sœurs de Jésus !

Au fil des ans, Tre Fontane (le nom de la communauté des Pères trappistes qui nous a accueillies sur son terrain) s’est construit, une maison après l’autre, en fonction des besoins. PS Magdeleine, notre fondatrice, s’y est personnellement beaucoup investie.

Tre Fontane
Hélène Une petite sœur suisse, Hélène, y  a passé de longues années, elle a participé à l’aménagement du terrain, à la construction des baraques. Elle y vit actuellement et elle nous fait découvrir ce lieu qui tient une place particulière dans notre vie de petite sœur.
Quelques questions à Hélène :

- Qu’est-ce qui se vit dans ce petit village ?

"Notre petit village est bien la maison de famille où l’on aime se rassembler. Venant de tous les pays où existent des fraternités, les petites sœurs se retrouvent pour des sessions de formation, la préparation à l’engagement définitif.
Tre Fontane, petites soeurs de différents pays

Un groupe stable est au service de toute la fraternité.

La responsable générale et les petites soeurs conseillères y habitent aussi entre leurs voyages pour visiter les fraternités.

Tre Fontane, accueil
- Peux-tu partager un souvenir particulier des débuts de cette fraternité  ?

Un des souvenirs de la construction c’est que notre fondatrice, petite sœur Magdeleine, désirait que toutes les petites sœurs y contribuent et  toutes, sans exception, suivant leurs capacités et leurs forces, devaient venir travailler au chantier 1 heure par jour. Certaines aidaient à débroussailler le terrain, à creuser les fondations, d’autres donnaient un coup de main au maçon ou au charpentier, empoignaient pots de peinture et pinceaux. Cela a donné un beau résultat.
P.S. Magdeleine, une P.S. japonaise et P.S. Hélène  

- Et la chapelle, c'est la plus belle réalisation ?
Oui, Plusieurs petites sœurs ont mis leurs talents, avec les maîtres d’œuvre, à la construction et à la décoration de cette chapelle. Simplicité, harmonie, paix : un lieu qui ouvre au Mystère qui nous habite et nous fait vivre.
Elle est au centre du village et nous réunit pour les célébrations communautaires et les temps de prière personnelle.
Tre Fontane, la chapelle
Beaucoup de Romains y viennent pour un moment de silence, de même que des amis d’un peu partout dans le monde. 

D'autres PHOTOS de Tre Fontane

Janvier 2008