Petites soeurs de Jésus - Interreligieux

 


retour

Nous vivons dans un monde pluraliste :
nationalités, cultures, religions, approches philosophiques, tout est multiple, qu’on le veuille ou non. On peut se replier sur "son trésor", le "dissoudre" dans celui du voisin, "piocher" ce qui plaît à droite ou à gauche…

Petites sœurs de Jésus, nous vivons dans ce monde, ici, ou très loin. Nous croyons que le Christ est mort "pour rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés" (Jean 11, 52).

Se pose la question concrète : comment vivre une rencontre qui respecte l’autre, qui amorce une compréhension, un rapprochement peut-être, sans perdre le plus précieux de ce à quoi nous croyons, et même en l’approfondissant ? Question qui est au "cœur de notre vocation".

Ce souci m'habitait depuis longtemps et j’ai pris contact à Lausanne avec l’Arzillier, "maison du dialogue", gérée par un comité interreligieux, ouverte pour la paix entre églises, religions et spiritualités. Une charte relie les amis :

"Dans notre monde beau et fragile,
riche en potentialités et pourtant écartelé entre
fidèles de différentes religions et spiritualités, croyants et incroyants,
pauvres et riches en biens ou en bonheur,
nous nous engageons
selon nos moyens,
par la quête de Dieu ou de la Réalité ultime,
la recherche intérieure et l’attention au monde,
le respect de l’autre et le respect de soi,
le dialogue, l’écoute et le partage, la paix et la justice,
à construire
sans confusions de doctrines, ni pressions prosélytes,
des ponts de convivialité."


Des conférences y ont lieu. Par exemple l'automne dernier : "Transformer soi-même pour transformer le monde" et "L’étranger".

Je désirais surtout venir prier, en silence, dans ce lieu. Une belle salle dominant le lac est réservée pour cela : pas de signes d’une tradition religieuse particulière mais un tableau qui évoque la lumière que nous cherchons tous ; sur une table basse, une bougie ; un grand tapis entouré de petits bancs, de coussins et de chaises. C’est un endroit où tout croyant, enraciné dans sa tradition et habité par sa recherche, peut se sentir accueilli.

Depuis quelques années nous nous retrouvons quelques-uns dans cette maison le jeudi
de 12.45 h. à 13.45 h. (sauf pendant les vacances).

Dans le silence, à travers nos diversités, se nouent des amitiés profondes.

Une adresse : l'Arzillier, Maison du Dialogue, av. de Rumine 62, 1005 Lausanne (CH)
Tél. 021/311.12.66 Fax: 021/311.17.56
E-mail: comite@arzillier.ch
Un site : http://www.arzillier.ch

A la fraternité d'Aubonne, où vit Marie-Laure, l'œcuménisme entre les diverses communautés chrétiennes de la région est une réalité quotidienne, dans la simplicité des relations entre voisins, le travail, la prière partagée à certaines occasions.
Mars 2006