Charles de Foucauld et la Suisse

 

 

Charles de Foucauld et la Suisse

Sa béatification récente a été l'occasion de parler de sa vie et il est intéressant de savoir qu’il a visité notre pays.
Détails que nous devons à Antoine Chatelard*, petit frère de Jésus, qui a consacré des années aux écrits et à la vie de frère Charles. Voilà les précisions qu’il nous donne sur ces séjours en Suisse :

Copyright : Archives Petites Soeurs de Jésus

Charles de Foucauld fait un premier séjour à Berne, d' octobre 1870 jusqu'aux premiers mois de 1871. Il est avec son grand-père et c’est durant la guerre franco-allemande.

Un deuxième passage en touriste, alors qu'il est pour quelques semaines à Evian, avec une femme : Mimi, en avril /mai 1881. Il faut dire qu’en 1880 son régiment est envoyé en Algérie, qu’il emmène Mimi en la faisant passer pour sa femme. Quand la supercherie est découverte, l'armée le somme de la renvoyer. Charles refuse et préfère être mis en non-activité par retrait d'emploi. Il revient donc vivre en France, à Evian.

Bien des années plus tard, alors qu’il a fait le choix de consacrer sa vie à Dieu et qu’il s’est installé en Algérie, il revient en Suisse, en compagnie du jeune Ouksem, un Touareg qu’il a pris en amitié. Il a emmené cet ami avec lui lors d’un voyage en France.
Le 3 août 1913, venant de Chamonix, ils couchent à Montreux, à l’Hôtel Suisse.
Le 4 août, ils sont à Lucerne (Hôtel de la Couronne).
Le 5 août, c’est le tour du lac des Quatre-Cantons, par Flüelen, avec la montée au Rigi.
Et le 6 août, ils partent vers Belfort en passant par Bâle.

A noter que le deuxième passage est une supposition non fondée sur des documents écrits mais qui est nécessaire pour expliquer l'itinéraire touristique de 1913. En 1881, le tourisme en Suisse était à la mode, surtout pour les Anglais. Il est normal d'imaginer le vicomte fortuné, faisant profiter sa dulcinée des distractions à la mode, avant de l'abandonner, quelques semaines plus tard, en lui achetant une maison près d'Evian. En effet, il vient d’apprendre que son régiment est engagé dans une action dangereuse en Tunisie et il demande sa réintégration dans l’armée. Il rejoint alors un nouveau régiment dans le sud-oranais.

* Parmi les publications d’Antoine Chatelard :
- Charles de Foucauld : le chemin vers Tamanrasset, Editions Karthala, collection " Chrétiens en liberté ", 2002
- La mort de Charles de Foucauld, Edition Karthalas, 2000