Nouvelles

Au pied des Croix

Depuis des mois,
Chez nous, chez toi,
C’est déjà Vendredi Saint :
Quand seront finies
La longue agonie des peuples,
Le massacre des innocents ?

Chaque jour est une loterie
Serons-nous encore en vie
Ce soir, demain ?
La peur au ventre
Affronter le quotidien
Des bombes et des mines.

Des foules par milliers
Hommes, femmes, enfants
Pourchassés, extenués,
Démunis de tout
Fuyent vers nulle part
Car tout leur est fermé.

Des gens s’embarquent
Par centaines, par milliers
Dans un voyage exténuant
Qui pour beaucoup
Fini au fond de la mer
Ou d’une prison.

Oubliés
Leur vie compte
Pour si peu.
Barricadé,
Les riches s’enferment
dans leur confort.

Aujourd’hui,
Au pied de la Croix.
Il ne reste que
Souffrance,
Silence
et larmes.