Qui sommes-nous ?

Devenir petite soeur

Il n’y a pas de recette… Il n’y a qu’une route et, peut-être, des doutes.

Il n’y a pas de mode d’emploi parce que chaque appel est unique, comme chacune de nous.

Ecouter, prier, creuser profond, se laisser accompagner… sont des balises sur le chemin afin qu’un choix soit fait dans une plus grande liberté. Pour celles qui expriment le désir de partager la vie et le rêve des petites sœurs de Jésus, un chemin de connaissance mutuelle et de discernement commence.

La formation initiale est un long parcours qui se déploie sur dix-douze ans et qui, souvent, demande de s’ouvrir à l’universalité et d’accueillir la différence, de quitter son propre pays et d’apprendre une nouvelle langue. Pendant ce temps, toutes les dimensions de la personne sont engagées afin qu’elle grandisse dans la liberté et puisse témoigner de la proximité et de la tendresse de Dieu.

Postulat

Cette première étape commence avec la « Prise de Croix » et se vit dans une fraternité insérée, pour aider la postulante à toucher du doigt les réalités simples et marginales avec lesquelles nous sommes appelées à vivre. C’est une période d’apprivoisement, de découverte de soi-même et de la Fraternité ; un temps pour vérifier si ce qu’on avait perçu de l’extérieur correspond au désir du cœur.

Noviciat

Le noviciat est un temps d’initiation à la vie religieuse et de discernement. C’est un temps où sont offertes les conditions pour vivre une profonde expérience spirituelle à la suite de Jésus de Nazareth. Tout le long de ce temps, des moyens sont donnés pour grandir dans la vie spirituelle, se connaître soi-même, approfondir le sens des vœux de pauvreté, chasteté et obéissance. C’est une période privilégiée pour découvrir de plus en plus l’esprit de la Fraternité et les paradoxes auxquels une petite sœur est confrontée tout le long de sa vie. C’est aussi le premier laboratoire dans lequel laisser dialoguer nos différences et avoir ainsi un aperçu de la dimension internationale qui fait partie intégrante de notre vocation.

Profession temporaire

Après deux années de noviciat, celles qui se sentent prêtes à continuer peuvent demander à s’engager dans la Fraternité par les vœux. C’est un engagement mutuel de la part de la sœur en formation et de la part de la Fraternité….Avec les premiers vœux s’ouvre la période de profession temporaire. C’est le temps de laisser les découvertes du noviciat passer à l’épreuve du quotidien, de laisser la vie s’unifier sous le travail de l’Esprit Saint dans une vie simple de partage et d’amitié avec nos voisins et nos collègues de travail. Cette période est vécue dans une fraternité insérée. Après quelques années, deux temps de formation sont proposés. Ce sont des occasions précieuses d’approfondir notre foi, de réfléchir sur nos expériences, de nous ouvrir davantage à la diversité et à l’universalité et, finalement, d’entrer en dialogue avec le mystère de Dieu et la réalité du monde.

Année commune

En vue des vœux perpétuels, l’Année Commune rassemble les petites sœurs de tous les continents. Cette étape pendant laquelle des temps sont donnés pour vivre encore plus en union avec Jésus est une préparation plus directe à l’engagement définitif. C’est, entre autres, une occasion concrète de s’ouvrir davantage à la richesse des traditions des autres Eglises et à la connaissance de l’Islam.

Profession perpétuelle

Au cours de la célébration eucharistique, la professe temporaire s’offre définitivement à l’Amour de Dieu en faisant pour toute la vie les vœux de pauvreté évangélique, de chasteté consacrée et d’obéissance par amour. Pendant la célébration, une alliance lui est remise, signe de l’éternelle fidélité de Dieu. Ce moment n’est qu’une porte sur un chemin… car Il faut bien toute la vie pour apprendre à vivre ce qu’on a célébré !