Soeur Magdeleine de Jésus - citations

 

 


 

Citations de Sr Magdeleine :

"Toutes les perspectives changent quand elles sont vues sous le regard de Dieu, à la lumière de son amour. La souffrance, la maladie, la mort apparaissent alors comme la préparation inévitable à la rencontre de Dieu". (Lettres lV p. 526)
ligne
"Que de souplesse il faut pour s'adapter aux circonstances si changeantes de la vie. On a décidé de suivre tel règlement, le lendemain un imprévu démolit tous nos projets." (1942. Livre I , 117)
"C'est ma voie personnelle, de me mettre sur la route et de me laisser faire." (1979. Livre VI, 42)
ligne
"Que la Fraternité soit partout, au milieu d'un monde si déchiré par la violence et la haine, cette petite lumière où viennent reprendre espoir tous ceux qui se désespèrent par manque d'amour."
ligne
"Ce qu'il y a de plus important dans la Fraternité, c'est son coeur et c'est son âme... ce par quoi elle est proche de Dieu, et telle que le Seigneur l'a voulue. Il me l'a inspirée par la force de son amour...
Je n'ai pas eu beaucoup à réfléchir, car tout s'imposait à moi, avec la luminosité et la rapidité de l'éclair. (1989 L.lX p.124)
ligne
"Le coeur, c'est le bon Dieu qui l'a inventé et je crois bien que c'est une de ses plus belles inventions. Le coeur humain est fait pour aimer - pour aimer Dieu d'abord, mais aussi pour aimer les humains."
ligne
"Le véritable amour pour tout être humain est à base de respect."
"Il faut que votre amour grandisse, s'approfondisse et se nuance de délicatesse. L'amour généreux se trouve plus facilement, mais l'amour délicat et respectueux de chaque être est rare. Dans chacun d'eux, il y a le visage du Seigneur. " (D'un bout du monde à l'autre)
ligne
"Dans cette période de meurtres et de haine, dans ce temps où les catastrophes succèdent aux catastrophes, que ce Noël soit pour tous un Noël d'ESPERANCE...
Celui que nous attendons, il est le Sauveur du monde. Au pied de la crèche, suppliez-le d'apaiser cette haine qui déferle sur l'humanité." ( Lettres lV p. 440 - en 1970 )
ligne
"Devant cette somme de douleurs qui déferle sur le monde, je ne peux que vous supplier de redoubler d'amour et d'être au milieu de toute cette souffrance un  témoignage de douceur et de paix. ( lettre de Noël 1979)
ligne
"L'heure désespérée est toujours l'heure de Dieu" (1940).
"Si le Bon Dieu veut cette congrégation, elle renaîtra de ses cendres. Pourquoi m'inquiéterais-je ? Et s'il ne la veut pas, comment pourrais-je la vouloir ?" (Lettres aux Fraternités - 1942)
ligne
"Dans le travail, comme sur les routes et au milieu de la foule, pour être une âme contemplative, tu essayeras tout simplement de lever les yeux vers Jésus et d'entrer en conversation avec lui, comme avec l'être le plus cher au monde." ("Bulletin vert")
ligne
"Le monde actuel a tant besoin de douceur, de lumière, d'espérance :
Douceur... comme réponse à la violence qui submerge tous les pays du monde.
Tendresse... comme réponse à ces manques de bonté, de bienveillance, de charité qui rétrécissent hélas le cœur.
Lumière... comme réponse aux ombres qui peu à peu enténèbrent à notre époque tous les domaines.
Espérance... comme réponse à ceux qui se sentent seuls, ou ne trouvent plus de sens à leur vie." (lettre de Noël 1977)
ligne
"On a trop besoin d'amitié, de tendresse et, si on ne la trouve pas dans la religion du Christ, chez les intimes amis du Christ, on la cherchera ailleurs... Je pense seulement qu'il faut une méthode tout autre... pas de nouvelle... ancienne plutôt, celle de Jésus avec ses douze apôtres qui les envoyait deux par deux. Et pourtant ils n'étaient pas si extraordinaires que cela avant la Pentecôte !" (Paroles de vie)
ligne
"L'Esprit façonnera en nous un cœur nouveau qui pourra chaque jour s'ouvrir amoureusement à l'écoute du Père et devenir humblement fraternel envers tout être humain." (Constitution p. 11)
ligne
"Alléluia ! Le Christ est ressuscité !... Nous aussi !... Alors on va faire du neuf. Ici, on n'a pas le droit de retourner en arrière. On marche vers l'avenir." (Lettres I p. 286)
ligne
A l'occasion du 75e anniversaire de la fondation des petites soeurs de Jésus :
"Dieu m'a prise par la main et, aveuglément j'ai suivi."
"Jésus est le maître de l'impossible."
ligne
"Tous ces pays à physionomies différentes, m’ont encore plus montré la véritable voie à suivre et comme il fallait de plus en plus axer toute notre vie sur la prière, sur la présence du Seigneur en nous et dans notre Fraternité - sans elle notre désir d’insertion si profonde n’a plus aucun sens." (Lettres, Bénarès 1952)
ligne
"Toutes les perspectives changent quand elles sont vues sous le regard de Dieu, à la lumière de son amour. La souffrance, la maladie, la mort apparaissent alors comme la préparation inévitable à la rencontre de Dieu. "
ligne
"Pour moi la prière, c'est essentiellement une vie - et puis je n'arrive pas à séparer Dieu de tout le créé, parce que Dieu est tellement vivant et présent dans tout le créé. Alors je voudrais venir à Lui dans la prière avec toutes les créatures - ne pas m'en séparer pour les lui apporter."​(Document II du P. Voillaume)
ligne
"Ce que je désire pour l'Église, c'est d'abord - et c'est le désir de beaucoup - que tout en restant l'Église de tous, elle soit de plus en plus l'Église des pauvres, de ceux que le Christ a aimé d'un amour de prédilection. Que tous les pasteurs de l'Église prennent parti pour ceux qui sont opprimés et méprisés."(Interview - 1983)
ligne
"Que chacune de vous ait la passion de l'unité, comme un artiste a la passion de la beauté et un penseur de la vérité."
ligne
"Aujourd'hui, c'est la joie qui doit dominer, car le Christ est ressuscité. (1965)
Désirez-là en acceptant l'obscurité et la nuit, si la joie pascale n'a pu faire complètement disparaître les ombres... La vraie joie de Pâques, sans ombre, c'est au ciel que nous l'aurons, parce qu'alors nous serons purifiés de tout ce qui nous alourdit." (1952)
ligne
"L'amour, le véritable amour, a beaucoup d'exigences : aimer comme le Christ aime... être prête pour le plus petit, le plus misérable de ses frères, à donner sa vie comme Jésus l'a donnée lui-même...
"Se faire l'un d'eux", c'est s'enrichir à leur contact en se dépouillant de l'illusion d'avoir toujours à apporter quelque chose. Cela demande une âme ouverte et toute disponible." (Lettre de 1949 dans la règle de vie p. 24)
ligne
"Nous sommes humains, ce n'est pas possible que tout ce que nous faisons, nous le fassions bien. Ne vous étonnez pas si vous sentez que, dans votre coeur, il n'y a pas assez d'amour. Tous, nous manquons d'amour, tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre. Le terrible serait de ne pas s'en apercevoir." (volume IV p. 481 - 1971)
ligne

"Je mets un projet en train et j'attends que le Seigneur me fasse voir s'Il le veut ou non. J'attends... et je ne puis pas mieux me comparer qu'à une girouette au-dessus d'un toit... à une girouette qui veut être le plus sensible qui soit au moindre vent du Seigneur. C'est pour cela que je suis un peu ennuyeuse pour les humains... mais je crois que c'est Lui qui le permet." (Lettres 1, 1949 p. 46)
ligne
"Je ne puis que m'abandonner comme une toute petite barque sur une mer immense, déchaînée, autour de moi. C'est le petit Jésus qui conduit la barque, et il y a toujours une étoile."
ligne
"L'amour du Seigneur, c'est terrible en même temps que si beau et doux... Je crois que maintenant c'est le silence avec Lui qu'il me demande, et puis il m'emmènera un beau jour. Et je le verrai enfin." (Lettre à René Voillaume 1948)
ligne
"...L'amour doit primer, ce qui n'empêche pas de crier en face d'une injustice. Garde l'espérance, l'espérance que Jésus a gardée au milieu du mal. Ne te durcis pas et continue à aimer ceux qui sont "méchants".
L'amour est dans le cœur de l'homme, il suffit d'une petite étincelle pour le faire jaillir." ( Lettre, 1973)
ligne
"Prendre conscience de la présence de Jésus... lui laisser toute la place, Le laisser agir, Le laisser vivre... Il me semble que plus nous nous viderons, plus Il nous emplira. Mais ce n'est pas du dehors qu'Il viendra en nous, mais du dedans." (lettre à René Voillaume, 1947)
ligne
"Que les mots de vocation contemplative t'évoquent l'attitude toute simple, toute confiante, tout aimante de l'âme en conversation intime avec Jésus, les tendresses d'un petit enfant pour son père, les épanchements d'un ami pour son ami."
ligne
"C'est vers l'avenir qu'il faut diriger nos regards et notre coeur. Ne gémissons pas sur le passé, mais regardons l'avenir bien en face dans cette perspective que nous apporte l'Eglise d'aujourd'hui."
(L IV - Au moment du Concile)
ligne
"Que cette nouvelle période qui commence, la période par excellence de Pâques, où on doit rejeter le vieux ferment pour devenir une pâte nouvelle, soit pour toutes, jeunes et vieilles, une période de rajeunissement, de résurrection et de vie nouvelle. (lettres III 1959 p. 190)
ligne
Pâques : "Aujourd'hui, c'est la joie qui doit dominer car le Christ est ressuscité" (1965-lettres IV p.22)
"Sa résurrection est devenue la preuve la plus convaincante de sa divinité...l'appui de notre foi.....la source de notre espérance." (lettres VI p. 314)
ligne
"La spiritualité des Petites Sœurs de Jésus est née au cœur du désert et reste donc marquée par la recherche de Dieu dans la solitude et le silence. Mais pour que ce silence soit vrai, il devra être un silence habité par Dieu, une attente de sa lumière, un désir d'être à son écoute... Il est un besoin d'amour." (Règle de vie)
ligne
"N'ayez pas peur. Ne restez pas sur des constatations qui vous démoliraient, préparez la reconstruction... Le Seigneur est avec vous. Demandez-lui une foi à transporter les montagnes et à déraciner les rochers, reposant sur sa puissance et son amour."
ligne
Avent, Noël : "Par un excès d’amour, le Christ, Fils de Dieu, a voulu passer par l’état d’impuissance du tout petit enfant, le seul état qui mette un être entre les mains des autres, dans un total abandon.
Qu’avec Lui, tu aies envers Dieu l’attitude confiante du tout petit enfant". (Bulletin vert, p.36-37)
ligne
"C'est pour Jésus que je voudrais conquérir le monde, mettre une étincelle d'amour dans chaque coin du monde... une étincelle, cela fait des incendies de forêts en Provence. Pourquoi ne créerait-il pas des brasiers dans la monde entier ?"
ligne
" Face aux situations de violence et de divisions, les Petites Sœurs demanderont la force de rendre le bien pour le mal et de rompre l'engrenage de la violence. Elles garderont l'espoir qu'au fond du cœur de chaque être humain demeure toujours une fibre de bonté." (Constitutions)
ligne
"L'ouverture sur le monde te permettra de situer tes problèmes personnels à leur vraie place pour t'intéresser aux questions qui angoissent la plus grande partie de l'humanité... par désir légitime de participer aux souffrances et aux espérances de l'humanité, dans une solidarité envers elle et d'intercession auprès de Dieu." (Règle de vie p. 219)
ligne
"La mission par excellence (des Petites Soeurs) est de manifester au milieu du monde la tendresse du Christ et de son Eglise, à travers cet amour fraternel et universel auquel se reconnaissent les disciples du Seigneur.
Elles aimeront chaque être d'un amour gratuit qui n'exige rien en retour, mais voudrait seulement devenir un message d'espérance et un signe d'unité entre les hommes pour leur porter la joie du Seigneur et le témoignage de son Amour." (Règle de vie p. 108)

Pâques : "Le Christ est ressuscité ! Alléluia !  
"Que cette nouvelle période qui commence... où on doit rejeter le vieux ferment pour devenir une pâte nouvelle (1 Corinthiens 5), soit pour tous une période de rajeunissement, de résurrection et de vie nouvelle."
ligne
Carême
: "A-t-il fait un choix, le Seigneur Jésus ? Ne s’est-il pas au contraire offert aux clous de la croix, les bras grand ouverts, justement pour que personne ne soit exclu de son amour… Pour tous, le Seigneur Jésus a souffert et il est mort. Tous, sans exclusion, au nom de son Amour, ont un droit strict à votre amour fraternel…" (D’un bout du monde à l’autre p. 58)
ligne
"Les contacts de la vie quotidienne te permettent de porter à tous ceux qui t’entourent, Jésus invisiblement présent en toi, comme le fit la Vierge de la Visitation." (Règle de vie 1983)
ligne
Noël : "Le tout petit Jésus de Bethléem, c'est lui qui manque au monde. Quand on l'aura trouvé, on aura trouvé la douceur et la petitesse et l'amour... L'orgueil se brisera devant tableau de la crèche... il faut tellement se pencher pour comprendre et aimer un tout petit enfant..." (1950 Volume II des lettres)
ligne
Avent : "Pendant ce temps de Noël, il faudrait qu'un grand torrent d'espérance et de joie submerge toutes nos lourdeurs et notre tristesse, comme l'oued qui emporte tout sur son passage, mais qui est ensuite source de fertilité et de richesse."
(1981 - Je n'ai pas voulu faire autre chose qu'une oeuvre d'amour)
ligne
"Si vous saviez quelles leçons je prends à l'usine auprès de ces ouvrières  que le monde regarde de haut!... Et lorsque je les regarde, moi, je me dis que nous pourrions prendre chez elles de fameux exemples d'endurance, d'énergie, de bonne humeur dans les tâches dures et fastidieuses."
ligne
"Continuons à nous enfouir silencieusement dans la masse des pauvres… Restons avec ceux qui souffrent, ceux qui sont incompris, ceux qui sont encore si méprisés. Restons-y dans la paix et dans la joie du Christ. Restons-y pour y être levain d’espérance." (Rome 18 avril 1965).
ligne
" Le Christ ressuscité a été et demeure pour nous source de joie et d’espérance. Alors il faut marcher maintenant dans la ligne tracée si lumineusement, même s’il y a des moments inévitables d’obscurité dans notre lent cheminement sur la voie de l’amour. " (Rome, 8 avril 1970).
ligne
Carême 2011 : "Notre spiritualité, née au coeur du désert, reste marquée par la recherche de Dieu, dans la solitude et le silence. Ce silence qui devra être habité par Dieu sera une attente de sa lumière, un désir d'être à son écoute, libre de toute préoccupation inutile." (Constitution des Petites Soeurs de Jésus)
ligne
"Et par-dessus tout, dans un coeur d'enfant, tu devras recevoir le Tout petit Jésus de la crèche des mains de la Vierge Marie, sa mère" ("Bulletin vert")
ligne
"Jésus, Dieu fait Homme qui, au milieu de tous  les humains, a été simplement l’un d’eux, vivant avec amour sa vie humaine, faisant ses délices de vivre au milieu des enfants des hommes… "
ligne
"Le désir de vivre en union avec le Seigneur se vit dans la foi, une foi qui peut être obscure."
ligne
"J'ai supplié le Seigneur de me laisser enfin dans mon petit coin, il ne le veut pas. Plus que jamais il est là, ne me laissant aucune minute de répit et je suis comme quelqu'un qui est écartelé entre ciel et terre. Je sais plus que jamais que je ne suis rien, que je ne vaux rien, mais que le Seigneur me conduit pour un but... " (Lettre de PS Magdeleine au Père Voillaume, le 25 sept. 1949)

Citations précédentes