D'où venons-nous?

Notre histoire

1939

Le 8 septembre, la Fraternité des Petites Sœurs de Jésus naît avec la profession religieuse de pte sr Magdeleine de Jésus (civilement Magdeleine Hutin). Au commencement, c’est une congrégation exclusivement consacrée aux « peuples d’Islam ». La première communauté surgit d’une amitié réciproque entre pte sr Magdeleine et une tribu de nomades du Sahara algérien.

1946

Le 26 juillet, pte sr Magdeleine reçoit intérieurement la certitude que la Fraternité est appelée à s’ouvrir au monde entier tout en gardant une amitié de prédilection pour les musulmans.

1949

Pte sr Magdeleine remet sa charge de responsable générale entre les mains de pte sr Jeanne, d’à peine trente ans. Elle désire que la Fraternité ne dépende plus autant d’elle. Ce choix va lui donner la possibilité de se consacrer plus librement aux futures fondations.

1952

Pte sr Magdeleine commence à visiter plusieurs continents. Pour y semer les fraternités, elle recherche les pays les plus lointains et les populations les plus marginalisées.

1953-1954

Pte sr Magdeleine et pte sr Jeanne font le tour du monde, en quête des groupes plus difficiles à rejoindre, et quand les évêques acceptent, de nouvelles fraternités surgissent.

1964

Après un temps d’épreuve dû à un Visiteur envoyé par le Vatican, qui remet tout en question (1959-1961), la Fraternité devient une congrégation pleinement internationale, de « droit pontifical ». Et la fraternité de Tre Fontane, à Rome, devient la « maison de famille » commune à toutes les petites soeurs dans le monde.

1962-1965

Pendant le Concile Vatican II, pte sr Magdeleine, rencontre différents évêques qui participent à cet évènement ecclésial. Elle se réjouit des changements qui interviennent à l’intérieur de l’Eglise et qui confirment ses intuitions.

1981

Le cinquième « chapitre général », assemblée dans laquelle se rencontrent des déléguées de tous les pays, élit comme responsable générale pte sr Carla (italienne). C’est la première fois que ce service est assuré par une petite sœur qui n’est pas française. Le chapitre général suivant élira pte sr Iris Mary, sudafricaine.

1988

Les Constitutions reçoivent l’approbation définitive de l’Eglise.

1989

Le 6 novembre, pte sr Magdeleine meurt à Tre Fontane. Elle qui résumait l’idéal de la Fraternité dans le mot « unité » aurait été contente de voir ses obsèques réunir une foule d’amis de toutes confessions et foi, milieux et cultures. A la veille des funérailles, le mur de Berlin tombe, la frontière entre les deux Allemagnes s’ouvre : une brèche irréversible s’ouvre dans le « rideau de fer » qu’elle a si souvent traversé.

2011

La Fraternité vit une nouvelle étape car beaucoup de petites sœurs sont désormais âgées : le dixième chapitre général y voit un nouvel appel à vivre et assumer jusqu’au bout la fragilité déconcertante du Petit de Bethléem.