Nouvelles

Prendre du temps…

Dès que nous avons su la date de la canonisation, ici à Tre Fontane, avant même les portes, nous avons commencé à ouvrir nos cœurs.

Concrètement donc, pendant huit jours, du 12 au 19 mai, les portes étaient ouvertes. Pour arriver au jour tant attendu, pas à pas, nous avons marché ensemble en prenant le temps.

LE TEMPS DE MÉDITER

Pendant le Carême, nous avons d’avantage creusé différents aspects de la vie de fr Charles. Andrea Mandonico (sma) a passé une demi-journée avec nous en nous aidant à aller plus loin. … Et puis c’est le Covid qui, sans même frapper, est entré et, hélas, les portes de notre fraternité se sont refermées !!! Nous avons cependant pu bénéficier de l’expertise de Monseigneur Aveline, -évêque de Marseille- et de ps Kathleen qui, en ligne, ont continué à nous aider à approfondir certains aspects de la vie de fr Charles.

Trois dimanches de suite, à la place de la prière du soir, les petites sœurs de l’équipe de formation nous ont offert des pistes de réflexion : des passages d’évangile et des textes tirés des écrits du petit frère universel. Certaines questions nous ont aidés à aller plus loin et… à garder le cœur ouvert.

La canonisation a aussi été un moment propice pour faire connaître la vie et le message de frère Charles : des journalistes sont montés sur notre colline et plusieurs petites sœurs ont partagé le trésor que, ensemble, nous gardons.

Pendant huit jours, avant et après la Canonisation, nous avons vécu dans une atmosphère de prière, dans la chapelle les petites sœurs ont assuré une présence continue. Même au milieu des préparatifs de toutes sortes, nous avons pu profiter de moments de profond silence.

TEMPS DE RÉJOUISSANCE ET DE RENCONTRE

Chaque jour depuis début mai, de nouveaux visages sont venu enrichir notre « village » : les tables se sont allongées, le banquet s’est enrichi de plats savoureux et variés ! Presque le paradis !

Sœurs et amis sont arrivés les uns après les autres des quatre coins du monde. Nous nous sommes toutes rendus disponibles pour accueillir. Chacune d’entre nous a fait de son mieux pour s’assurer que la fête réussisse ! Au fur à mesure des jours, nos amis accueillis « entraient dans la danse de l’hospitalité ». A leur départ, ils nous ont dit avec émotion combien c’était bon de sentir ce climat de fraternité chaleureuse. En effet, cet évènement leur a donné l’occasion de se connaître et de nous connaître autrement.

Beaucoup nous ont visitées. Certains sont venus vraiment en pèlerinage, d’autres pour voir le petit musée avec des objets de fr Charles. D’autres pour rendre grâce. Il y a eu des surprises, des retrouvailles inattendues, de la joie toujours ! Nous avons vécu de belles rencontres tout au long de ces jours. Et pour nous, cela fut une expérience d’entraide simple, joyeuse, légère.

LE MOMENT DE RENDRE GRÂCE

La messe d’action de grâce a conclu les célébrations, mais dans nos cœurs et dans la vie de Tre Fontane, il y a encore, aujourd’hui, beaucoup de gratitude.

Beaucoup, parmi ceux qui sont passés, continuent à nous envoyer des messages : tous sont reconnaissants pour le temps passé ensemble. D’autres, n’ayant pas pu venir pendant les jours de fête, sont venus les jours suivants pour exprimer leur proximité.

Nous réalisons, peut-être seulement maintenant, à quel point ces jours vécus étaient, et sont encore, des jours denses, imprégnés de Grâce. Une grâce qui nous émerveille, allant au-delà de toutes nos attentes humaines. Une grâce qui nous encourage à persévérer… pour que, pas à pas sur le chemin que nous a tracé frère Charles, nous ne nous lassions pas de nous ouvrir à la nouveauté de l’Esprit.

Vos petites soeurs de Tre Fontane